ORTHODONTIE ADULTES AU CABINET D’ORTHODONTISTE À BEZONS

Orthodontie adulte bezons

Les adultes de 20 à 70 ans et plus peuvent bénéficier de ces traitements dans notre cabinet d'orthodontie à Bezons. Chez l’adulte, le mouvement orthodontique est un peu plus lent que chez l’adolescent. Le temps de renouvellement cellulaire est plus important et la densité osseuse est moins élevée. Le mouvement dentaire est exercé avec des forces légères. L’adulte présente une extrême diversité des anomalies associées aux malocclusions : Abrasions, fractures, reconstitutions coronaires, édentations, prothèses, déchaussements dentaires, mobilités dentaires.

    Les traitements peuvent varier en durée de 3 mois à 36 mois selon la pathologie initiale et les objectifs de traitement. Le compromis thérapeutique est souvent adapté chez les adultes alors que les enfants ou les adolescents bénéficient de traitements idéaux. Il y a des patients que l’on guérit et d’autres que l’on améliore…

    Découvrez les témoignages de nos patients et les traitements effectués sur nos patients.

TECHNIQUES UTILISÉES POUR UN TRAITEMENT ORTHODONTIQUE À BEZONS CHEZ L’ADULTE

Appareils multi attaches soit vestibulaires soit linguaux, les aligners transparents, les brackets métalliques de petite taille ou les brackets transparents, l’orthodontie linguale.

POURQUOI CORRIGER LA DENTURE ET L’OCCLUSION CHEZ L’ADULTE ?

Un sourire radieux est une clé de réussite dans la vie privée et professionnelle, il reflète la santé et le bien-être, redonne la confiance en soi.
Le traitement d’orthodontie ne se limite pas à un simple alignement. La correction de l’occlusion (rapport des dents et des mâchoires entre elles) est indispensable pour assurer la stabilité des résultats à moyen et long terme.

L’objectif du traitement d’orthodontie est loin d’être purement esthétique. Correction de position, orientation et rapports dentaires permettent de faciliter le brossage et ainsi d’éviter les maladies dentaires et parodontales, d’améliorer certaines fonctions telles que la mastication, la déglutition, la phonation, la respiration, et dans certains cas combattre les parafonctions telles que bruxisme, ronflement, apnée du sommeil ….

En conclusion, malgré la durée de ces traitements et leurs contraintes, la qualité des résultats amène souvent la remarque suivante du patient : « Pourquoi n’ai-je pas commencé ce traitement plus tôt » Si la décision est parfois difficile à prendre, une fois le traitement commencé, les mois se succèdent tranquillement et sans stress véritable car les progrès réalisés sont rapidement encourageants.